DICTIONNAIRE DU CHAMPAGNE

Autour du mot C-H-A-M-P-A-G-N-E, découvrez les spécificités du Champagne Premier CRU  François Lecompte :

C comme Chardonnay :
Le Chardonnay est un cépage blanc, qui avec le Pinot Noir et Pinot Meunier, fait partie des trois cépages autorisés en Champagne. Il donne de la finesse et de l’élégance au champagne. Le Chardonnay représente environ le quart de la surface plantée en Champagne.
Dans la Maison de Champagne François Lecompte, le Chardonnay est de toutes nos cuvées, avec une dominante de 60 % pour notre Cuvée Céleste, médaille d’Or 2012 des Vignerons Indépendants.

H comme Habillage :
L’habillage contribue au prestige et au plaisir de déguster le champagne François Lecompte.
Chaque cuvée (BRUT Millésime, BRUT Rosé, Demi-Sec et Cuvée Céleste) bénéficie d’un habillage spécifique et qui dans son ensemble va créer une gamme, identifiable par le client et représentative de l’image que veut véhiculer la marque « Tradition, Chic et Décontraction ».
L’habillage est aussi, grâce aux mentions apposées sur l’étiquette, gage de qualité et de précision concernant le champagne que vous allez déguster.
Ainsi, apparaissent sur notre étiquette les mentions :
CHAMPAGNE, appellation d’origine contrôlée (30.000 hectares seulement ont droit à cette appellation dans le monde, et c’est uniquement en Champagne !)
PREMIER CRU, car tout notre vignoble est planté sur le terroir de Rilly la Montagne, classé Premier CRU.
LA MARQUE : Champagne François Lecompte, nom du vigneron producteur.
LE VILLAGE : Rilly la Montagne, village où se trouve le vignoble, mais aussi les celliers et les caves où a lieu le processus de vinification et de vieillissement de nos vins.
RM : initiales qui renseignent sur la catégorie professionnelle de l’élaborateur. François Lecompte est Récoltant-manipulant, il travaille sa vigne, récolte, presse, vinifie à la propriété, avant de laisser vieillir le champagne dans ses caves.

A comme Assemblage :
Le principe d’élaboration du vin de Champagne consiste à réaliser un assemblage, c’est-à-dire mélanger différents cépages, crus et millésimes pour obtenir un produit équilibré et constant au lieu de vinifier une seule année comme dans les autres régions viticoles.

M comme Magnum :
1,5 L soit 2 bouteilles. L’expérience montre que le vin de Champagne se conserve mieux dans un magnum, il y vieillit plus lentement, assurant au nectar une excellente longévité. Un magnum de champagne déçoit rarement et il est recommandé au-delà de quatre convives.

P comme Pinots :
Pinot Noir : raisin noir à pulpe incolore. Il occupe 37 % de la surface plantée. Il donne toutefois un jus blanc car les peaux n’ont pas le temps de teinter le jus lors du pressage. Le vin qui en est extrait est charpenté et possède un bouquet fin.

Pinot Meunier :
raisin noir à pulpe incolore,  un peu plus tardif que le Pinot Noir. Représentant lui aussi 37 % de la surface plantée, il donne un vin proche du Pinot Noir mais plus fruité.

A comme Appellation Champagne :
Depuis la création de l’AOC Champagne en 1935, les vignerons et maisons de Champagne n’ont cessé de s’organiser et d’anticiper pour gérer leur expansion en renforçant leur qualité et leur renommée. L’appellation Champagne est ainsi de mieux en mieux protégée contre les usurpations externes, du fait de son statut d’appellation notoire.
Pourquoi cette protection ?
La notoriété et le prestige de l’appellation Champagne suscitent bien des convoitises qui se traduisent chaque année par des centaines d’usurpations. Or, contrairement aux marques aisément duplicables, l’appellation Champagne est l’unique patrimoine commun aux professionnels champenois et sa défense est pour eux une nécessité vitale.
Le devoir des vignerons et maisons de Champagne est aussi de protéger les consommateurs contre tous les vins, boissons ou produits qui usurperaient la notoriété ou la garantie d’origine et de qualité de l’appellation Champagne.
Le Comité Champagne et l’INAO ont donc entrepris de combattre systématiquement sur le terrain juridique tous ceux qui détournent la notoriété et l’identité de l’appellation Champagne.

 G comme Géographie du terroir champenois :
Les trois composantes majeures du terroir champenois – climat, sol et sous-sol, relief – créent une combinaison spécifique, une mosaïque de micro-terroirs aux caractéristiques uniques dont le savoir-faire des 15000 vignerons champenois tire le meilleur parti.
A la découverte du terroir champenois
Alors que la réputation des vins de Champagne est aujourd’hui mondialement établie, le terroir dont ils sont issus est mal connu. Pourtant l’existence du vignoble champenois remonte au début de notre ère et une appellation d’origine contrôlée en a défini les limites dès 1927.
Sa position géographique septentrionale, ses conditions climatiques rudes, les particularités de son sous-sol et son implantation en coteaux en font un terroir totalement original, qui donne aux vins de Champagne leur inimitable typicité.
Un climat particulier
Le terroir champenois se distingue des autres terroirs par sa situation géographique sur une latitude septentrionale et par sa double influence climatique, océanique et continentale.
Le sous-sol calcaire
La caractéristique du terroir champenois réside aussi dans son sous-sol. Sa composition en majorité calcaire procure à la vigne une irrigation naturelle constante.
Le rôle essentiel du relief
Le relief joue un rôle essentiel dans l’insolation de la vigne et l’écoulement des excès d’eau.
Une réelle personnalité
La diversité de la nature crée d’infinies variations dans le terroir champenois. Les trois composantes majeures – climat, sous-sol, relief – créent des combinaisons spécifiques propres à chaque parcelle de vigne.

N comme Naturel :
Le Champagne François Lecompte est un vin fruité et naturel. En effet, la vinification (en cuve pour notre Millésime, en fût de chêne pour notre Cuvée Céleste) se fait de manière traditionnelle et naturelle, avec les levures indigènes contenues dans le vin. Nos cuves ne sont pas thermo-régulées, ce qui permet au vin de se développer à son rythme au gré des saisons.

E comme Élevage en cave :
Il dure plusieurs années. Les bouteilles de Champagne François Lecompte vieillissent plus de 6 ans en cave, à l’abri de la lumière et de la chaleur. Les levures restituent peu à peu au vin des composés qui l’enrichissent. Un élevage long est une garantie de qualité.